Abbas censure 11 sites Internet d’opposition

samedi 17 juin 2017 / 5h:24
Photo : MaanImages
Photo : MaanImages
Ma’an NewsAu moins 11 sites palestiniens d’information – tous proches du Hamas ou de Muhammad Dahlan, le rival politique de l’ex-président palestinien Mahmoud Abbas – ont été bloqués en Cisjordanie occupée.

Des officiels de l’Autorité palestinienne (AP) ont osé prétendre que les sites ne sont pas fermés en raison de leurs affiliations politiques.

Al Jazeera a signalé que les sites ont été fermés suite à une directive du procureur de l’AP, Ahmed Barak.

Tous les sites Web ciblés sont basés en dehors de la Cisjordanie, a déclaré Al Jazeera, citant une source anonyme qui a parlé à l’agence de presse turque Anadolu jeudi.

La source, un employé d’un fournisseur de services Internet basée à Ramallah (ISP), aurait déclaré à Andalou que le FSI avait été informé jeudi d’une décision de Barakat de bloquer 11 sites palestiniens.

Parmi les sites Web bloqués se trouvaient le Centre d’information palestinien et l’Agence de presse Shehab – affiliée au Hamas – et la « Voix du Fatah », « connue pour être proche de Muhammad Dahlan », a déclaré Al Jazeera.

Selon Al Jazeera, Iyad al-Qarra, rédacteur en chef de « Palestine », un média affilié au Hamas, a confirmé que le site Web du journal avait été bloqué en Cisjordanie, ce qui selon lui « fait partie d’une politique incessante de suppression de la liberté des médias palestiniens », a-t-il déclaré sur son compte Facebook personnel.


Hamas/Fatah : une réconciliation est-elle encore possible ?

« Nos collègues ayant une expertise technique essayent actuellement de contourner l’interdiction, car notre journal, à travers son site Web, a des dizaines de milliers de lecteurs à travers la Cisjordanie », a déclaré Al-Qarra.

Toujours le jeudi, selon Al Jazeera, le site de presse pro-Dahlan « Amad » a publié un communiqué disant ne plus pouvoir être lu depuis la Cisjordanie.

Pendant ce temps, un haut fonctionnaire de l’AP a prétendu à Ma’an jeudi que les sites Web étaient bloqués en raison d’un certain nombre de cas instruits contre eux pour avoir signalé de fausses informations et être « contraires à l’éthique ».

L’officiel a accusé les sites Web de faux et de diffamation.

L’AP dirigée par le Fatah a été vivement critiqué par plusieurs partis d’opposition politique, en particulier le Hamas, pour pratiquer la censure sur les réseaux, pour sa coordination répressive avec Israël et les campagnes d’arrestations à motivation politique.

Plus tôt cette semaine, le Hamas a publié une déclaration disant que l’AP a kidnappé quatre Palestiniens, dont deux étudiants, un avocat et un enseignant, tous pour leur affiliation au mouvement Hamas.

16 juin 2017 – Ma’an News – Traduction : Chronique de Palestine

image_pdfimage_print
Posté par le samedi 17 juin 2017 . inséré dans Articles, Slider . Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0 . Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Leave a Comment

Please insert the correct number.

Support Palestine Chronicle
Soutenez Chronique de Palestine
Nous apprécions grandement votre soutien. The Palestine Chronicle (version française : Chronique de Palestine) est une organisation sans but lucratif 501(c)3 (code fédéral des impôts américain).
Subscribe to Newsletter
Entrez votre adresse email pour vous inscrire à notre liste de diffusion.
Email:

Résistant en Palestine

Résistant en Palestine – Une histoire vraie de Gaza

La deuxième Intifada palestinienne

La deuxième Intifada palestinienne

Palestine : Plus d’un siècle de dépossession

 Palestine : Plus d’un siècle de dépossession

Palestine : Plus d’un siècle de dépossession

Sabra et Chatila

Sabra et Chatila, au coeur du massacre

Jerusalem Hotel

Jerusalem Hotel
Disclaimer RSS Feed Contact us Donation Popup
© Copyright 1999-2017 PalestineChronicle.com. All rights reserved
Powered By MediaSeniors