Israël expulse 300 Palestiniens bédouins de leur village

dimanche 19 novembre 2017 / 6h:09
Photo : Norwegian Refugee Council
Des enfants du Jabal se rassemblent pour protester contre la démolition du seul jardin d'enfants - Photo : Norwegian Refugee Council
Ma’an NewsLes forces israéliennes d’occupation ont donné des ordres d’évacuation à 300 Palestiniens d’un village bédouin.

BETHLÉEM (Ma’an) – Les autorités israéliennes auraient distribué vendredi des avis d’évacuation aux 300 résidents palestiniens du village bédouin de Jabal al-Baba, dans le district de Jérusalem, en Cisjordanie occupée, selon l’Autorité palestinienne (AP) et l’agence de presse Wafa.

Wafa a rapporté que le personnel de l’administration civile israélienne, soutenu par l’armée d’occupation, aurait pris d’assaut le village et ordonné à ses habitants de quitter leurs maisons.

Jabal Al-Baba, selon Wafa, se compose de 100 bâtiments, dont 58 sont des maisons, tandis que le reste sont des structures utilisées pour l’agriculture. « Parce que la communauté n’est pas reconnue, les gens de Jabal al-Baba vivent sans électricité et ne reçoivent de l’eau que de citernes livrées par camion », a déclaré l’agence Wafa.

Les forces israéliennes d’occupation ont démoli des dizaines de maisons dans la région de Jabal al-Baba, dont beaucoup ont été construites avec l’aide de l’Union Européenne et d’organisations humanitaires ces dernières années.

En août, les forces israéliennes ont démoli une école maternelle dans le même village.

La colline est peuplée de quelque 55 familles bédouines qui habitent la région depuis 65 ans et risquent constamment d’être expulsées de leurs foyers.

Quelque 90 bédouins palestiniens, dont la majorité sont des enfants, se sont retrouvés sans abri lorsque les forces israéliennes ont rasé des maisons mobiles fournies par l’UE dans le Jabal al-Baba en mai 2016.

Jabal al-Baba, comme d’autres communautés bédouines de la région, est menacée de transfert forcé par Israël parce qu’il se trouve dans le « couloir E1 » mis en place par le gouvernement israélien pour relier Jérusalem-Est annexée à la colonie de Maale Adumim.

Les autorités israéliennes prévoient de construire des milliers de maisons pour des colonies exclusivement juives en E1, ce qui diviserait la Cisjordanie et couperait en deux en éventuel futur État palestinien – comme envisagé par la solution à deux États du conflit israélo-palestinien.

Les groupes de défense des droits de l’homme et les membres de la communauté bédouine ont vivement critiqué les projets de relogement d’Israël pour les Bédouins résidant près de la colonie israélienne illégale de Maale Adumim, affirmant que le déplacement des Palestiniens natifs de la région pour étendre les colonies israéliennes à travers la Cisjordanie occupée, est une claire violation du droit international .

17 novembre 2017 – Ma’an News – Traduction : Chronique de Palestine

image_pdfimage_print
Posté par le dimanche 19 novembre 2017 . inséré dans Articles, Slider . Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0 . Les commentaires et les pings sont actuellement fermés.
Support Palestine Chronicle
Soutenez Chronique de Palestine
Nous apprécions grandement votre soutien. The Palestine Chronicle (version française : Chronique de Palestine) est une organisation sans but lucratif 501(c)3 (code fédéral des impôts américain).
Subscribe to Newsletter
Entrez votre adresse email pour vous inscrire à notre liste de diffusion.
Email:

The Last Earth: A Palestinian Story

The Last Earth: A Palestinian Story

The Last Earth: A Palestinian Story

Résistant en Palestine

Résistant en Palestine – Une histoire vraie de Gaza

La deuxième Intifada palestinienne

La deuxième Intifada palestinienne

Derrière les fronts

Derrière les fronts

« Retours sur une saison à Gaza » – Aux éditions Scribest

« Retours sur une saison à Gaza » – Aux éditions Scribest
Disclaimer RSS Feed Contact us Donation Popup
© Copyright 1999-2017 PalestineChronicle.com. All rights reserved
Powered By MediaSeniors