Photo : ActiveStills

En juillet, les forces israéliennes d’occupation ont kidnappé 880 Palestiniens, dont 144 mineurs

Ma’an News – Rien qu’au mois de juillet, les forces israéliennes ont kidnappé 880 Palestiniens en Cisjordanie occupée, à Jérusalem-Est et dans la bande de Gaza assiégée, selon un rapport conjoint de la Société palestinienne des prisonniers (PPS), du Centre Al-Mezan pour les droits humains, de l’organisation Addameer de défense des prisonniers et du Comité palestinien des prisonniers.

Parmi les détenus se trouvent 144 enfants et 18 femmes, souligne le rapport, ajoutant que la majorité des enlèvements ont eu lieu à Jérusalem-Est et dans le district de Jérusalem en Cisjordanie, avec 425 détentions.

La zone de Jérusalem est suivie par Hébron avec 120 détentions, Naplouse avec 85, Jénine avec 49, Qalqiliya avec 47, Bethléem avec 45, Ramallah avec 37, Tulkarem avec 36, Tubas avec 14, Salfit avec 10 et Jéricho avec 10, tandis que deux personnes de la bande de Gaza ont été également enlevées.


Manifestation de soutien aux prisonniers en grève
de la faim – Ramallah, avril 2017

Les kidnappings de juillet ont porté le nombre total de prisonniers palestiniens en détention israélienne à 6400, dont 52 femmes, 10 adolescentes et 300 enfants, toujours selon le rapport.

Parmi les détenus, il y a 12 membres du Conseil législatif palestinien (PLC), dont l’un a été classé par Israël comme « un combattant illégal ».

Environ 450 prisonniers sont détenus sans procès ou accusés en vertu de la politique de détention administrative israélienne, largement condamnée au niveau international.

Les autorités israéliennes d’occupation ont émis 97 ordonnances de détention administratives en juillet, dont 20 ont été promulguées pour la première fois, tandis que les autres Palestiniens ont vu leurs détentions administratives existantes se renouveler.

Les raids israéliens dans les villes palestiniennes, les villages et les camps de réfugiés se produisent quotidiennement en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, avec une moyenne bimensuelle de 95 raids de recherche et d’enlèvements réalisés au cours de l’année 2016, selon la documentation de l’ONU.

8 août 2017 – Ma’an news – Traduction : Chronique de Palestine