États-Unis : projet de loi pour emprisonner jusqu’à 20 ans les partisans du boycott d’Israël

vendredi 28 juillet 2017 / 4h:43
Philippe WeissDans un récent article sur le site Mondoweiss, le journaliste Philip Weiss examine la loi anti-boycott d’Israël qui punirait ceux qui boycottent Israël d’une amende civile minimum de 250 000 $ (environ 214 000 €) et d’une sanction pénale maximum de 250 000 $ et 20 ans de prison. La législation est parrainée, et par les conservateurs, et par les libéraux.

Mondoweiss, fondé par Weiss en 2006, explique sur son site qu’il « a grandi au sein de la communauté juive progressiste ». Dans son article, Weiss commente un article sur Intercept, de Glenn Greenwald et Ryan Grim, sur la législation.

Weiss déclare que le lobby pro-Israël est responsable de la législation et il indique que ce sont les sionistes juifs, pas les sionistes chrétiens, qui sont les principaux maîtres d’œuvre de la question.

Il écrit : « En fin de compte, c’est l’histoire de la lutte, à l’intérieur de la vie juive, sur le sionisme et le soutien à Israël. Je crois que nous gagnerons cette lutte, et que cette législation nous aidera. La législation va choquer de nombreux juifs attachés aux libertés civiles. L’histoire d’Intercept obligera les législateurs à réécrire la législation ».

Weiss rapporte qu’ « il y a un an, Stephanie Schriock d’Emily’s List, et JJ Goldberg de Forward, évoquaient le niveau ‘gigantesque’ et ‘choquant’ de la dépendance du Parti démocrate à l’égard de la richesse juive pour les contributions de campagne ».

Voici un extrait de l’article de Weiss :

« Un projet de loi qui fait un crime fédéral du soutien au BDS envoie des ondes de choc à travers la communauté progressiste

« … Ce projet de loi est l’œuvre du lobby pro-Israël. Il a été rédigé par l’un des principaux groupes de soutien d’Israël, l’AIPAC – ‘une des plus puissantes, et des plus pernicieuses forces de lobbying dans le pays’, comme l’écrit Intercept. Greenwald et Grim soulèvent la question de l’intérêt du peuple américain :

« ‘Dans quel sens concevable est-il bénéfique pour les Américains de les transformer en criminels pour le crime de s’engager dans un activisme politique en signe de protestation contre le gouvernement d’une nation étrangère ?’

« Je répondrai à cette question franchement en expliquant que le projet de loi porte sur la présence du lobby pro-Israël au sein du Parti démocrate, et par conséquent, sur le rôle des juifs sionistes conservateurs au sein du Parti démocrate. Les efforts de beaucoup tendant à prétendre qu’au lobby pro-Israël ce sont aussi des chrétiens évangéliques (voir l’article récent de Paul Pillar sur Loblog) est une pure supercherie s’agissant du Parti démocrate. Les chrétiens évangéliques ne disent pas à Shumer et à Gillibrand comment voter sur la recherche pour les cellules souches ou l’avortement, et ils ne leur disent pas davantage comment voter sur Israël. Non, mais la communauté juive organisée le fait.

« Les juifs plus âgés ont tendance à être d’immenses partisans idéologiques d’Israël. Ben Cardin va dans les synagogues et dit aux autres juifs anciens que l’État palestinien est « anti-américain ». Shumer l’a appelé le ‘Schomer’ ou gardien d’Israël et il dit qu’il existe un intérêt juif à soutenir Israël. Il y a un an, Stephanie Schriock, d’Emily’s List et JJ Goldberg de Forward évoquaient le niveau ‘gigantesque’ et ‘choquant’ de la dépendance du Parti démocrate à l’égard de la richesse juive pour les contributions de campagne.

« En fin de compte, c’est l’histoire de la lutte à l’intérieur de la vie juive pour le sionisme et le soutien à Israël. Je crois que nous gagnerons cette lutte, et que cette législation nous aidera. La législation va choquer de nombreux juifs attachés aux libertés civiles. L’histoire d’Intercept obligera les législateurs à réécrire la législation.

« Et, le plus important : une coalition diverse de démocrates attachés aux droits de l’homme sont furieux devant cette législation et s’organisent contre le rôle de l’AIPAC dans le Parti. Appelez-les la branche Keith Ellison, la branche Sanders – de jeunes juifs, jeunes Latinos, des Noirs, des femmes (et de nombreux chrétiens) -, ils veulent plus de politique progressiste sur Israël et beaucoup d’entre eux soutiennent le BDS. Bernie Sanders n’a pas assisté à la conférence de l’AIPAC en 2016, parce que sa base s’oppose à de telles élucubrations, et cette base se bat pour le cœur du Parti.

« Enfin, rappelez-vous cette histoire et la déclaration franche de soutien à une nation étrangère par les législateurs la prochaine fois que vous entendez parler d’une influence insidieuse de la Russie sur notre politique. Comme le souligne Intercept, ‘parmi ceux qui coparrainent le projet de loi, il y a plusieurs politiciens devenus des célébrités politiques en se positionnant comme les leaders médiatiques de la résistance anti-Trump, dont trois membres de la Chambre de Californie devenus des héros chez les démocrates et des sujets de prédilection dans le circuit câblé d’informations : Ted Lieu, Adam Schiff et Eric Swalwell’ ».

(http://mondoweiss.net/2017/07/shockwaves-progressive-community/)

Adam Schiff mérite une mention spéciale, comme me l’a indiqué David Bromwich. « Il fait partie de la vingtaine de démocrates obéissants qui co-parrainent le projet de loi. Schiff jouit d’une excellente réputation dans les milieux libéraux, mais il a voté pour la guerre en Iraq, il a soutenu l’intervention saoudienne au Yémen, il a dit que l’assassinat de Kadhafi était ‘une fin pour le premier chapitre d’une nouvelle révolution populaire’ et il approuvé le bombardement de Trump sur la Syrie. En politique étrangère, il croit à la sagesse conventionnelle de la Guerre froide et de la guerre contre le terrorisme, c’est tout ; mais son opinion a pris une importance énorme depuis qu’il est maintenant accepté régulièrement comme l’autorité exceptionnelle du Parti sur la Russie. Il connaît la Russie aussi bien que l’Irak et la Libye. »

22 juillet 2017 – IsraelPalestineNews – Traduction : JPP pour les Amis de Jayyous

image_pdfimage_print
Posté par le vendredi 28 juillet 2017 . inséré dans Articles, Campagne BDS, Slider . Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0 . Les commentaires et les pings sont actuellement fermés.
Support Palestine Chronicle
Soutenez Chronique de Palestine
Nous apprécions grandement votre soutien. The Palestine Chronicle (version française : Chronique de Palestine) est une organisation sans but lucratif 501(c)3 (code fédéral des impôts américain).
Subscribe to Newsletter
Entrez votre adresse email pour vous inscrire à notre liste de diffusion.
Email:

Résistant en Palestine

Résistant en Palestine – Une histoire vraie de Gaza

La deuxième Intifada palestinienne

La deuxième Intifada palestinienne

Palestine : Plus d’un siècle de dépossession

 Palestine : Plus d’un siècle de dépossession

Palestine : Plus d’un siècle de dépossession

Sabra et Chatila

Sabra et Chatila, au coeur du massacre

Le chemin de la Cour – Les dirigeants israéliens devant la Cour Pénale Internationale

Le chemin de la Cour – Les dirigeants israéliens devant la Cour Pénale Internationale
Disclaimer RSS Feed Contact us Donation Popup
© Copyright 1999-2017 PalestineChronicle.com. All rights reserved
Powered By MediaSeniors